Star Wars : Armada

C'est quoi ?

Vous en avez rêvé Fantasy Flight Games (FFG) l’a fait pour vous : être aux commandes d’une flotte de vaisseaux, et pas n’importe laquelle : celle de Star Wars !Station

Alors oui c’est vrai FFG n’en est pas à son coup d’essai et la gamme Star Wars est bien fournie. Mais nous nous attacherons ici à aborder Star Wars : Armada.

Au commencement il y a une superbe boite bien épaisse dans laquelle on retrouve des vaisseaux (waouuuuuu), des tokens, des cartes, 2 réglettes, des dés, 2 livrets de règles (mais, mais…pourquoi 2 !!!!!), les astéroïdes, une station spatiale…

Les vaisseaux tout d’abord : ils sont de toute beauté et déjà peints (cf photos à la fin de l’article; les escadrons quant à eux sont à peindre 🙁 : dommage). Chacun d’entre eux sera à monter sur un socle reprenant l’ensemble des informations nécessaires à la bataille (puissance de feu, force des boucliers, vitesse de déplacement). Il en va de même pour les escadrons.

victory1
debris

Carte Vaisseau (Destroyer Stellaire Classe VictoryI) :

Je l’avoue j’ai un faible pour les unités de l’Empire…donc j’ai choisi de commencer par vous présenter la carte du Victory en mode I (car oui il y a un mode II). Sur cette carte on retrouve (de gauche à droite):

  • « Les points de vie » du vaisseau ici : 8
  • Le type d’arme à utiliser contre des escadrons : 1 dé bleu
  • L’aspect gestion
    • Le nombre d’ordres (3)
    • Le nombre d’escadrons que le vaisseau va pouvoir activer (3)
    • Le niveau de mécanique, il s’agit de la capacité à régénérer ses boucliers (4)
  • Les défenses possibles (cadran vert)
  • La table de vitesse (de 0 à 4)  et de maniabilité ( « I » = possibilité de virer à gauche ou à droite /  « – »  = obliger d’aller tout droit). Le destroyer en vitesse 2 doit donc commencer par aller tout droit avant de pouvoir virer à gauche ou à droite…un fer à repasser : un vrai.
  • Le schéma du vaisseau détaille l’ensemble de boucliers avec leur force ainsi que la puissance de feu.
  • La représentation de la figurine
  • Les options possibles pour ce vaisseau
  • Le coût en point de l’unité

Carte Héro (Howlrunner) :

Howlrunner est un héros de l’empire que vous pouvez ajouter à vos escadrons pour la modique somme de 16pts.

Cette carte diffère quelque peu de celle des vaisseaux puisqu’il s’agit d’une unité de type escadron. Lecture de la carte de gauche à droite (toujours) 🙂

  • Nom du héros
  • Type d’escadron de rattachement
  • Vitesse de déplacement (4)
  • Points de vie (3)
  • Type de dés d’attaque contre les escadrons
  • Bonus d’attaque lié à sa capacité
  • Détaille des capacités et pouvoirs
  • Défense possible (cadre vert)
  • coût de l’unité
Howlrunner
rocher
xwing

Carte Escadron (X-wing) :

Carte de type escadron standard.rocher

  • Type d’escadron
  • Vitesse de déplacement (3)
  • Points de vie (5)
  • Type de dés d’attaque contre les escadrons
  • Bonus d’attaque lié à sa capacité
  • Détaille des capacités et pouvoirs
  • coût de l’unité

Les tokens, il y en a pour tout signaler : unité rebelle ou de l’empire / mines / héros présent dans un escadron / Commandant à bord…tout y est.

Les dés, ils sont de trois couleurs différentes bleus, rouges, noirs; chaque couleur correspond à une distance de tir (court, moyen, long). Si vous avez fait attention sur le détail du destroyer je précise qu’il est de Type I, pour chaque vaisseau vous avez 2 configurations possibles. Ces configurations ont une incidence directe sur vos attaques…est-ce que vous préférez tirez loin, mais pas trop fort ou à courte portée, mais très violemment : là est toue la question.

dés

La boite de base est fournie avec 3 dés de chaque couleur…c’est vite limite et vous apprécierez de les compléter par un set supplémentaire.

  • Les bleus : ont toujours une incidence, dégâts, critique ou annulation de défense
  • Les rouges : peuvent ne rien faire, mais peuvent aussi faire doubles dégâts (on n’a jamais rien sans rien)
  • les noirs : un max de dégâts ou rien…le rouge en pire 🙂

Je finis l’inventaire par les 2 réglettes, une vous servira pour calculer vos distances de tire et le déplacement des escadrons et l’autre uniquement pour les déplacements des vaisseaux.

 

Le jeu se déroule en 6 tours, à la fin du 6e tour chaque camp compte les dégâts infligés en additionnant le coût de chaque unité détruite.

Chaque tour se compose des phases suivantes :

  • Attribution des ordres (souvenez-vous sur la carte vaisseau le nombre d’ordres)
  • Initiative
  • Activation d’un vaisseau
    • Joueur l’ordre
    • Phase de tir de ce vaisseau
    • Phase de déplacement de ce vaisseau
  • Puis c’est à l’adversaire.

Le tir est résolu avant le déplacement, ce qui donne à l’initiative une importance capitale.

Afin d’équilibrer cela, au premier tour le joueur qui n’a pas l’initiative va pouvoir choisir l’objectif de la partie…une bonne idée.

L'avis d'un joueur

Star Wars : Armada, c’est d’abord et avant tout un gros kiff de voir les vaisseaux sur la table…c’est juste magnifique.

On a tout de suite envie de jouer et de se jeter dans la bataille, seulement c’est un jeu de stratégie et il faut éviter de se lancer corps et âme dans le combat un minimum de préparation et de réflexion :).

Le jeu est fourni avec 2 livrets de règles, et il est quelques fois difficile de trouver la réponse voulue, alors on passe d’un livret à l’autre. Un autre point qui m’a un peu agacer c’est la réglette à 2 faces : 1 face pour les distances de tir, 1 face pour les déplacements des escadrons…ça vite agaçant de devoir retourner la réglette pour avoir le bon coté. Le dernier point noir (si j’ose dire)  concerne le nombre de dés 3 de chaque couleur…c’est vraiment peu…le set de dés supplémentaire sera certainement votre premier achat complémentaire.

Je joue l’empire et j’adore ça, mais j’ai été frustré lors de mes premières parties par le manque de maniabilité du Destroyer, du coup j’ai investi dans un Raider et un Gladiator et quelques Chasseurs Tie supplémentaires. Résultat 1re sortie du Raider il va tellement plus vite que le Destroyer que je suis sorti de la carte…ce sont des choses qui arrivent :p

Depuis, j’ai compris le fonctionnement du Destroyer et ça va beaucoup mieux. Comme tout jeu de stratégies, c’est au bout de quelques parties que l’on peut mesure tout le potentiel.

Il n’est pas nécessaire de devoir acheter des extensions pour joueur la boite de base sufie et propose déjà nombre d’objectifs (scénarios) possibles.

Bref j’adore 🙂

Des extensions ?

Les extensions sous présentées par FFG sous la forme de  »vague » la seconde vague est arrivée. je vous invite à consulter tout ça directement sur le site FFG.

L'avis des Grognards

Intérêt - pour un fan 90%
Interêt (pour un non fan) 80%
0%

Infos Techniques

Détails :

  • De 2 joueurs
  • Durée d’une partie de 1:30H à 2:30H
  • Prix moyen constaté : 90€

Liens :